Abolition de la prostitution.

Ca y’est il m’ont énervé les gens de gauche, on met tout le monde dans le même package, Abolissons la prostitution, pas le proxénétisme, pas les réseaux mafieux, pas la misère sexuelle, pas la misère affective,…. La prostitution, les putes, ça y’est on a trouvé des responsables, elle a quel âge cette ministre,Najat Vallaud-Belkacem et surtout de quel parti révisionniste elle est comme Emmanuel Vals, qu’elle se fasse suivre, qu’elle consulte sur ses problèmes personnels avant d’attaquer un sujet vieux comme l’humanité, quel orgueil! . C’est le métier le plus vieux du monde, dans notre éducation judéo-chrétienne on se souviens de Marie Madeleine, de la première pierre, « que celui qui n’a jamais pêché », on ne se souviens pas de Judas qui est la clé de voute entre Dieu et le mortel. Le mal n’est pas dans son expression mais dans sa cause.

Merci « Les pieds sur terre » et Sonia Kronlund, pour ses témoignages dans le livre qui vient de paraitre et dans cette émission diffusée il y a quelque jours : Les dames du Bois de Boulogne

 

Abolition de la prostitution. 8487806741-199x300« 1975 : tout juste débarquée des Etats-Unis, Jane Evelyn Atwood photographie les prostituées et les clients d’une petit hotel de passe situé 17 rue des Lombards, près de Chatelet. C’est son premier essai photographique, dans la lignée et l’étrangeté de Diane Arbus qu’elle admire tant. 40 ans plus tard, elle vit toujours à Paris. »

Après cette stigmatisation, il y une suite à la lutte contre la co….rie, « la marche des salopes » ou plus récement à Jérusalem.



Laisser un commentaire

actforchange |
collectif d'enseignants de ... |
Actions pour la Palestine à... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | l'oeil dans le pli
| Convention Collective 66
| toutazimuths