Le voile Islamique.

Extrait du blog « le poireau rouge« 

La riposte face à l’islamophobie et l’unité entre musulmans et non-musulmans se construit sur le terrain : ici, réunion publique de l’association Unis face à l’islamophobie à Nanterre, accueillie par l’association locale Les Oranges. *** Un article de Laurent Bauer à paraître dans le n° 10 du journal des Marxistes Unitaires, Anticapitaliste.
***
Cerise sur le gâteau avarié du « débat » sur l’identité nationale, le régime sarkozien nous propose de bannir les femmes portant un voile intégral de la sphère sociale.

Une loi contre les femmes

Le président du groupe UMP à l’Assemblée Nationale, Jean-François Copé, a déclaré défendre « l’interdiction générale duLe voile Islamique. dans repression voile port du voile intégral dans tout l’espace public » (1). Cette interdiction pourrait être assortie d’une « amende de 4e catégorie de 750 € » (2). Certains des arguments évoqués pour une telle interdiction s’appuient sur la nécessité de libérer les femmes. Manuel Valls du Parti Socialiste explique que le « voile intégral est indigne de nos valeurs, elle enferme les femmes dans une prison » (3). Ainsi la libération de ces femmes sensées être opprimées passe par des amendes et leur exclusion de la sphère publique afin qu’elles comprennent bien leur oppression. Le cynisme est ainsi absolu puisque l’on condamne une personne que l’on prétend déjà être victime.

Jamais le gouvernement n’a cherché à écouter les femmes portant le voile intégral et à comprendre que cela pouvait être un choix. Car en réalité le sort de ces femmes est le cadet de ses soucis. On nie ici tout simplement le droit aux femmes de choisir la manière dont elles s’habillent. En clair on les traite en mineures en leur imposant ce qui est sensé être bon pour elles. Une législation est tout autant sexiste si elle force une femme à porter un voile, comme c’est le cas en Iran, que si elle lui interdit de se voiler. Si un homme force une femme au port d’un voile ou de n’importe quel autre vêtement alors dans ce cas précis cela relève de la maltraitance qui est déjà punie par la loi. Mais nos féministes du dimanche ne sont pas si prompts au combat lorsqu’il s’agit de financer et de développer des structures d’accueil aux femmes maltraitées et les centres de planning familial. « Voici un an, le gouvernement décidait de baisser les subventions accordées au Planning familial » (4) remettant dans les faits toujours plus en cause le droit à l’avortement. On ne voit pas grand monde non plus chez ces féministes improvisés combattre réellement les inégalités salariales homme/femme.

Une campagne de stigmatisation Islamophobe

La mission d’information parlementaire sur le port du voile intégral préconise quand à elle « une interdiction du voile intégral dans les services publics et les lieux d’accueil du public (ce qui inclut les transports, les écoles, les hôpitaux, les banques et La Poste) » (5). Ainsi les femmes portant le voile intégral seront tout bonnement interdites dans les bus, les trains, les métros, les bureaux de postes… Cela nous rapproche terriblement de l’époque du régime de Vichy où les parcs publics et certains magasins étaient interdits « aux chiens et aux juifs ».

La question sous-jacente au débat sur l’identité nationale et sur le voile intégral est de savoir si les musulmans peuvent réellement être français. Les médias et les politiques n’arrêtent pas de poser la question de la compatibilité de l’islam et des valeurs républicaines. Sous Vichy on reprochait la même chose aux juifs ; ceux-ci ne pouvaient pas être réellement français aux yeux du régime et étaient qualifiés de cosmopolites.

Aujourd’hui l’ancien antisémitisme d’Etat fait place à une islamophobie d’Etat aux travers de lois comme celle qui est aujourd’hui en projet ou celle de 2004 interdisant l’accès à l’éducation publique aux adolescentes portant un foulard. Islamophobie d’Etat aussi avec la complaisance envers les positions racistes de plusieurs médias et hommes politiques. On ne compte plus les journaux parlant de complots islamiques à tout va. Aujourd’hui le mythe raciste du complot judéo-maçonnique pour la domination mondiale fait place au complot de la 5e colonne islamique pour transformer la France en régime taliban. Il suffit pour s’en assurer de voir les déclarations de Philippe de Villiers parlant de mosquées secrètes dignes des bases des ennemis de James Bond sous l’aéroport de Roissy (6). Les réactionnaires peuvent librement se permettrent aujourd’hui des paroles, sur l’islam et les musulmans, pour lesquelles ils seraient condamnées si elles concernaient les juifs.

De fait chaque musulman est considéré comme un potentiel terroriste et pour les femmes cela s’accroît proportionnellement à la taille de leur voile. On en revient aux méthodes de l’armée française durant la guerre d’Algérie qui organisait des dévoilages forcés de femmes. Cela car déjà à cette époque toute femme voilée était vue comme une « terroriste du FLN ».

Et évidement tout non-musulman qui prend le risque de combattre l’islamophobie est rapidement qualifié d’islamo-gauchiste ou d’islamo-communiste afin de mieux discréditer son discours. Les révolutionnaires marxistes ont toujours été du côté de ceux que l’on veut opprimer. C’est pourquoi Hitler parlait en son temps de lutte contre le judéo-bolchevisme que les réactionnaires d’aujourd’hui ont recyclé en islamo-gauchisme. Ce n’est qu’une évolution par les cercles racistes de la notion d’anti-France…

Diviser les travailleurs dans une période de crise du capitalisme

Les attaques successives envers les musulmans visent à écarter le débat concernant la crise du capitalisme. Le régime ne veut pas que la population réclame justice quant aux milliards d’euros donnés aux banquiers. En 1929 ce sont les juifs que l’on rendait coupables de la crise économique. Aujourd’hui les musulmans servent de parfaits boucs émissaires à la crise économique ainsi qu’au chômage et à la dégradation de la qualité de vie qui en découlent. Cela permet au pouvoir de diviser les travailleurs entre ceux qui sont musulmans et les autres. Par ce stratagème le gouvernement veut éviter que les travailleurs s’en prennent aux véritables responsables : lui-même et le patronat. Pendant que l’on parle de l’identité nationale et du voile intégral on ne parle plus de la crise économique.

La laïcité prise en otage par les racistes

La laïcité est souvent évoquée pour promouvoir l’interdiction du voile intégral et au final couvrir des positions racistes. Pourtant la laïcité, ce n’est pas interdire la liberté d’expression religieuse, politique ou philosophique des citoyens en place publique. La laïcité doit séparer l’Etat des institutions religieuses qui doivent trouver leur propre financement. Pourtant de nos jours la loi de 1905 sur la laïcité n’est toujours pas appliquée en Alsace-Moselle où la religion est toujours enseignée à l’école. Les écoles privées religieuses, souvent catholiques, reçoivent des financements publics. Il conviendrait pourtant d’étendre la laïcité à tout le territoire et d’arrêter de financer les écoles privées. Il serait temps que l’école publique, laïque et gratuite soit l’école unique pour toutes et tous. Mais on ne peut que constater l’hypocrisie d’un gouvernement qui réalise des accords avec le Vatican dans le but de faire reconnaître par l’Etat les titres et diplômes canoniques.

La laïcité, ce n’est pas interdire certains vêtements aux femmes ou stigmatiser certaines religions. Ce n’est pas non plus imposer à l’islam la façon dont cette religion doit s’organiser. La création en 2003 par Sarkozy du Conseil Français du Culte Musulman témoigne d’une certaine gestion coloniale de l’islam.

Nos pseudos-laïques se transforment d’ailleurs rapidement en théologiens de l’islam lorsqu’il s’agit de trouver des justifications à l’interdiction du voile, intégral ou pas. Une majorité de musulmans pensent que le port du voile intégral ne constitue pas une prescription religieuse mais pour autant beaucoup s’estiment, à juste titre, stigmatisés par ce projet de loi. Ce n’est pas à l’Etat de faire de l’exégèse coranique mais à chaque croyant de se déterminer dans sa croyance comme il le souhaite. La liberté de croyance et d’expression religieuse est un principe fondamental de la laïcité. Chacun doit être libre de pratiquer sa foi telle qu’il l’entend tant qu’il ne l’impose pas à autrui. Pour mémoire les révolutionnaires russes de 1917, que l’on ne peut honnêtement accuser d’opposition à la laïcité, ont accordé aux travailleurs le droit de choisir leur jour de congé en fonction de leur religion et de leur nationalité (7).

Préparer la population à l’intensification de la guerre en Afghanistan

Le dernier élément fondamental de l’offensive raciste sur le voile intégral est de faire passer la pilule de l’envoi massif de renforts militaires en Afghanistan. Alors qu’une majorité de Français, autour de 56% selon un sondage BVA du 28 janvier 2010, sont pour le retrait des troupes d’Afghanistan, la droite tente une bataille idéologique pour convaincre la population du contraire. La guerre en Afghanistan fut justifiée dès son commencement par la volonté de libérer les femmes de ce pays contraintes de porter la burqa par les talibans. Jamais nos dirigeants n’ont avoué que le but réel de cette invasion est le contrôle d’un pipeline qui traverse ce pays pour transférer du pétrole et du gaz en provenance d’Asie Centrale vers l’Océan Indien. Cela afin de contourner l’Iran, la Chine et la Russie.

Hamid Karzaï, l’actuel président afghan mis en place par les forces de l’OTAN, possède en tout cas un bon CV pour les occidentaux. Il est un ancien conseiller de la firme pétrolière américaine UNOCOL (8). De plus c’est un grand féministe puisqu’il a réinstauré le droit pour les hommes au viol conjugal sur leurs femmes (9)!

Le gouvernement veut engager encore plus de troupes françaises dans cette sale guerre pour du pétrole. Les justifications idéologiques fallacieuses reposent un choc des civilisations monté de toute pièce et d’une prétendue incompatibilité de l’islam et de l’occident.

Conclusion

Tous les prétextes pour interdire le voile intégral sont qu’hypocrisie. Ils visent à faire des musulmans les boucs émissaires des maux de la société, à diviser les travailleurs et à justifier les projets impérialistes en Afghanistan mais aussi dans tout le Moyen-Orient. Ces éléments sont autant de raisons pour refuser et combattre cette loi raciste et sexiste d’interdiction du voile intégral. C’est pour cette raison que Marxistes Unitaires s’implique dans des initiatives comme le collectif « Unis face à l’Islamophobie ».

Laurent Bauersuzan2 dans repression

(1) M. Copé pour « l’interdiction générale du port du voile intégral dans tout l’espace public », Associated Press, 28 janvier 2010

(2) La burqua pourrait être passible d’une amende de 750 euros, Alexandra Gonzalez, France Soir 7 janvier 2010

(3) Manuel Valls votera la loi contre le voile intégral, Le Nouvel Observateur, 27 janvier 2010

(4) Pourquoi la pilule passe mal, Ingrid Merckx, Politis, 13 janvier 2010

(5) Voile intégral : Fillon saisit le Conseil d’Etat, Le Nouvel Observateur, 30 janvier 2010

(6) Voile intégral : Fillon saisit le Conseil d’Etat, Le Nouvel Observateur, 30 janvier 2010

(7) Article 109 du Code du Travail Soviétique, novembre 1922 (« les jours de repos hebdomadaires (…) peuvent être fixés soit au dimanche, soit à tel autre jour de la semaine, en tenant compte de la nationalité et de la religion auxquelles appartiennent les ouvriers »).

(8) Hamid Karzaï, un pachtoune nommé président, Françoise Chipaux, Le Monde, 14 décembre 2001

(9) Une loi pourrait légaliser le viol conjugal en Afghanistan, Reuters, 3 avril 2009 Publié par Colin Falconer à l’adresse 09:01 icon18_email 
Lien vers un blog sur la question du voile: la France vue de Belgique

 

Réflexion d´un prêtre catholique sur le port du voile

 

J’habite à côté d’une mosquée et je trouve le voile plutôt décent. Pourquoi ne pas plutôt réagir à la profusion de publicité pseudo-pornographique qui s’étale à longueur de rues ? Les adversaires du voile abordent la question exclusivement sous l´angle du danger communautariste. Ceux qui professent une même foi partagent des signes d´appartenance et de reconnaissance.

 

Le vêtement fait depuis toujours partie de ces signes. Demandera-t-on demain aux enfants juifs de retirer leur kippa sur la place publique ? Contraindra-t-on les moniales à revêtir le pantalon à chaque fois qu´elles sortiront des limites de leur monastère ? Va-t-on obliger les évêques de France à ôter leur clergyman pour s´exprimer sur un plateau de télévision ?

 

Les prêtres qui enseignent la religion dans une école, pourront-ils encore porter la croix au revers de leur veste ? Et les moi nes tibétains devront-il troquer leur robe safran contre un complet veston ? Seule une société totalitaire pourrait en arriver à de telles extrémités. Une société démocratique se reconnaît dans sa capacité à gérer une diversité stimulante.

 

Ma grand-mère et les femmes alsaciennes et catholiques de son âge ne sortaient jamais, surtout pas à la messe, sans être revêtues d´une coiffe ou d´un foulard. De fait, chaque fois que j´ai abordé cette question du voile ou du foulard avec des amis musulmans, ceux-ci n´en ont jamais parlé comme d´un signe d´appartenance ethnique ou religieuse. Ils y voient surtout une manifestation de pudeur. Cette pudeur qui est foulée aux pieds dans notre société moderne ! Et c´est peut-être là l´angle sous lequel il faut aborder la question.

 

 

 

La mini jupe et le bikini sont-ils des vêtements plus neutres que le voile ?

 

Certainement que non ! Ils portent simplement un autre système de valeur radicalement opposé à celui que symbolise le voile. N´est-ce pas aux femmes musulman elles-mêmes de décider quel système de valeurs leur convient mieux ?

 

En portant le voile, des femmes refusent de provoquer les regards des mâles gourmands comme de vulgaires objets de plaisir. Car le voile touche au statut de la sexualité dans notre société : une société où les love parades semblent moins choquer que les manifestations de la piété musulmane ; une société dont l´intelligentsia tolère des propos orduriers déversés à longueur de jour et de nuit par des radios dites « jeunes » ; une société où domine une idéologie ultra-libertaire qui ne se dit pas.

 

Cette idéologie là, les jeunes ont le droit de la contester. Le voile ne pose pas de problème lorsqu´il est porté par les grands-mères musulmanes. Il fait peur quand ce sont des jeunes filles scolarisées qui le portent. Le nombre de jeunes filles adeptes de la cigarette ne choque pas : au moins elles prouvent qu´elles sont émancipées des vieux tabous ! ! !

 

 

Le voile pose effectivement la question des valeurs vécues par les jeunes. Car il ouvre à un débat sur le type de société dans lequel nous voulons vivre demain. Quelles valeurs pour quelle société en Europe ?

 

 

Les religions juives et chrétiennes, les différentes familles de l´islam et d´autres lignées spirituelles auront une contribution décisive à apporter à ce débat. Certes on peut penser qu´elles véhiculent encore certains archaïsmes. On ne peut nier qu´elles portent surtout des valeurs humaines éternelles. La pudeur et la modestie en font partie.

 

Aumônier catholique à l’hôpital à Colmar

 

 



6 commentaires

  1. fatima dia 22 mai

    Sincerement je ne vois pas en quoi le voile dérange .j ai 18ans et je le portes depuis 2ans car je me suis rendue compte que la femme musulmane doit s habiller decemment pour éviter d etre offenser aussi.Un président a d autres choses à faire que de parler du port vestimentaire de ces femmes qui il faut le dire sont trés braves;pudiques et croyantes car c est plus facile de porter une mini-jupe et de laisser sa tete à l air libre et je vous assures que j en sait quelque chose moi qui suis en afrique occidentale.

  2. fari mané 22 mai

    n afficher pas les e mails way

  3. layana 26 mai

    les musulmans de nos jour sont oprimé on arrete pas de les critiqués ,on fait devenir les gens raciste envers les musulmans que des excuse laisser les vivres et pratiquer leur religion librement ya des problemes frenchement plus grave que ça en france .tout sa c calculer on nous lave le cerveau chaque jour qui passe faire croire a des choses inventer tout sa pour leur propre intérer c le nouvel ordre mondiale qui se met en place sen que le peuple sen rend compte on les endort avec de faut probleme réveiller vous et ne croyer tous se qui vous dise

  4. michel 26 juillet

    Bonjour
    en tant que citoyen, je suis réticent à l’idée que la République s’occupe de la manière dont on s’habille. Ou alors il faudrait aussi qu’elle s’occupe de la manière dont on se déshabille.Aura t-on le droit de na pas porter de soutien gorge et de culotte ce qui n’est pas le cas actuellement. Il faut être cohérent : si la République se met à s’occuper de nos habits, il faut qu’elle s’occupe de tous nos habits.
    Cordialement

  5. NORA 4 octobre

    BEAUCOUP D4ISLAMOPHOBIE JE PORTE LE FOULARD ET JE NE VEUX PAS LENLEVER IL FAUT QUE TOUT LE MONDE REAGISSE CAR EN DERIVE VERS DE L4ENTISEMITISME C HONTEUX ET CONTRE LES LIBERTé CE SONT DES LOIS HyPOCRITE QUI SONT FAITE PAR LA DROITE CONTRE L’ISLAM

  6. Yann Guignabert 4 octobre

    bonsoir, entièrement avec vous, une petite question, énormément de gens arrive sur mon site par cet article pouvez vous me dire comment vous avez trouvez mon article?

Laisser un commentaire

actforchange |
collectif d'enseignants de ... |
Actions pour la Palestine à... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | l'oeil dans le pli
| Convention Collective 66
| toutazimuths