Coordination des soutiens pour un Défenseur des enfants indépendant.

Coordination des soutiens pour un Défenseur des enfants indépendant. avocat20et20jeunesseLe 6 mars 2000, le Parlement a voté la création d’un Défenseur des enfants, autorité indépendante chargée de défendre et promouvoir les droits fondamentaux des enfants posés dans la Convention internationale des droits de l’enfant que la France a ratifiée en 1990.Depuis 9 ans cette institution représentée successivement par Claire BRISSET puis par Dominique VERSINI est intervenue comme un médiateur interinstitutionnel pour plus de 20.000 enfants dont les droits n’étaient pas respectés par une administration ou une personne privée ou pour les enfants qui n’avaient pas de droits reconnus. Elle s’est aussi imposée comme une force constructive de proposition législative et réglementaire et parfois d’interpellation auprès des pouvoirs publics.Au moment où dans le monde entier, se préparent les célébrations du 20e anniversaire de la Convention internationale des droits de l’enfant, la France ne peut pas être le pays qui supprime son institution indépendante « Défenseur des enfants ».

(suite…)



Le rapport Stiglitz.

Chronique

La révolution de la « juste mesure », par Caroline FourestLe rapport Stiglitz. 82a3d383e8307ea996860487c9187d6b081

LE MONDE | 18.09.09

Le prérapport Stiglitz mérite d’être salué à sa « juste mesure « , c’est-à-dire avec enthousiasme. Une autre mesure de la performance économique permet d’espérer un autre monde, où la productivité et le produit intérieur brut ne seront plus l’alpha et l’oméga du modèle à suivre, mais une donnée parmi d’autres : la qualité de vie, les services publics, l’impact sur l’environnement, les critères sociaux… Cette révision, des économistes progressistes la rêvent depuis des décennies.
En 1990, le Programme des Nations unies pour le développement adopte l’« indice pour le développement humain », qui intègre le niveau de vie, de santé et d’éducation. D’après ce classement, les Etats-Unis ne sont plus en tête mais en quinzième place. L’Islande et la Norvège deviennent des modèles à suivre. La révolution de la mesure est en marche… Mais il manque encore une prise de conscience mondiale : la crise financière.

Personne ne la soupçonne lorsque Nicolas Sarkozy annonce vouloir réunir la crème des économistes d’avant-garde pour réfléchir à la mesure de la performance économique, en janvier 2008. La crise va donner une tout autre ampleur à cette initiative. Nicolas Sarkozy parle de « révolution », promet d’en finir avec la « religion du chiffre »,

(suite…)



Déshumanisons le problème

Le monde libéral est aux mains du vieux monsieur grincheux du Petit Prince, celui qui ne vit que pour les chiffres. Si jeDéshumanisons le problème deadmanwater voulais l’humaniser, je parlerais de la réalité, mais on me dirait que j’en fais trop, et pourtant…

Des corps gonflés d’hommes, de femmes, d’enfants flottent aux large des côtes Somaliennes depuis des mois, de personnes fuyant la guerre qui ravage le pays depuis des années, d’autres se retrouve au Yemen où ils sont battus à mort.

En Afghanistan, des parents à genoux pleurent devant les morceaux de leur enfant déchiqueté par les bombes de l’OTAN dont nous faisons partie, ça aussi depuis des mois.

Et puis, un jour, certains arrivent sur la terre du pays des Droits de l’Homme.Il y a sept ans, un certain ministre de l’intérieur, actuellement président de la République, faisait fermer le centre qui les accueillait : Sangate; pas parce qu’on est raciste mais qu’il est « trop vétuste », pensait-il, ce n’est pas digne de la condition humaine. Jusqu’à présent, ils vivaient dans la « Jungle » : des tentes, des cabanes dans les bois -avec les derniers souvenirs de leur pays ou famille disparue, régulièrement détruites par des policiers qui les traquent.

Aujourd’hui M. Besson décide de fermer la Jungle, pas parcequ’on est raciste mais pour lutter contre les méchants passeurs.

(suite…)



Le CADTM dénonce le soutien du FMI à la dictature hondurienne

Rectification FMI-Honduras

L’information selon laquelle le FMI accorderait des fonds au régime illégitime du Honduras a été largement relayée parLe CADTM dénonce le soutien du FMI à la dictature hondurienne  dans actualite 807854968970 la presse internationale et les organisations sociales. Sans démentir formellement avoir initié des tractations avec le gouvernement de facto, le FMI a envoyé le 6 septembre une note déclarant ce qui suit : « En réponse à plusieurs demandes de renseignements quant à la position financière actuelle du Honduras au sein du FMI, cette déclaration peut être attribuée à un porte-parole du FMI :

‘Le FMI a récemment approuvé une allocation globale de droits de tirage spéciaux (DTS) équivalant à 250 milliards de dollars pour renflouer les réserves de change des 186 pays membres de l’institution.

Dans le cas spécifique du Honduras, l’actuel régime de facto ne peut pas utiliser les DTS tant que la décision n’est pas prise par le FMI de considérer ce régime comme le gouvernement du Honduras.‘ ».

Cette mise au point n’est sans doute pas sans lien avec les nombreuses protestations qui se sont exprimées ces derniers jours.

La résistance se poursuit au Honduras. Le CADTM appelle tous les gouvernements à rompre les liens diplomatiques et économiques avec le régime illégitime et à refuser toute légitimation du processus électoral lancé par la dictature de Micheletti, unanimement condamné par l’OEA (Organisation des Etats Américains), l’UNASUR1, les Nations-unies, l’UE et l’administration Obama.

1L’Union des nations sud-américaines (UNASUR) est une organisation économique et politique qui comprend douze pays d’Amérique du Sud (Argentine, Bolivie, Brésil, Chili, Colombie, Equateur, Guyana, Paraguay, Pérou, Surinam, Uruguay et Venezuela)

(suite…)



actforchange |
collectif d'enseignants de ... |
Actions pour la Palestine à... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | l'oeil dans le pli
| Convention Collective 66
| toutazimuths